Bienvenue...

Éditorial

Editorial du 30 décembre 2022

 

Pour cette fin d’année, je vous livre le 57e périodique. Il est copieux, vous pourrez en prendre, reprendre à volonté. 

Le menu comprend :

  • 7 comptes rendus :
    1. Le 3e et dernier week-end des Bâtardes Italiennes, animé par Laurent Rébéna à l’abbaye de Maredret

    2. Le 3e et dernier week-end de quelques cursives gothiques, animé par Laurent Rébéna à l’abbaye de Maredret

    3. La technique du Zar-afchâni, papier persan sablé à l’or, animé par Ali Goli dans le cadre des Incontournables à Saint-Marc

    4. Le 1e Métamorphoses consacré à l’histoire de l’écriture, animé par Laurent Rébéna

    5. Calligraphie au crayon, dans le cadre des Incontournables à Saint-Marc. Premier stage animé par Laurent Tripoteaud chez Interligne

    6. Gouache sur parchemin, dans le cadre des Incontournables à Saint-Marc. Premier stage animé par Véronique Frampas chez Interligne

    7. Dessins de lettres, dans le cadre de la nouvelle formation « Encres mêlées » à l’abbaye de Maredsous, organisé par Interligne et animé par Laurent Tripoteaud. 

  • Une petite rétrospective des 150 ans de l’abbaye de Maredsous
  • Le calendrier des cours et stages jusqu’à la mi-mars 2023
  • Un épisode de la fabuleuse histoire de l’écriture
  • Et la rencontre avec un calligraphe : Vincent Geneslay. Merci à lui d’avoir répondu au questionnaire et merci à lui d’avoir accepté de venir donner des stages chez Interligne dès 2023. 

Lisez-le ce numéro à votre aise, parlez de la calligraphie, de l’enluminure, des papiers, de la reliure, bref de tout ce qui touche à cet art qui nous passionne. 
N’hésitez pas à offrir un stage, une série de cours, une initiation. 

Je vous souhaite une année 2023 meilleure que 2022. 
Des mots, de l’encre, des traits, des papiers, des rencontres, de la joie et l’envie d’échanger … 
Du bonheur, de la féérie, de vrais amis, la famille, les retrouvailles, les embrassades et l’envie d’être ensemble … 
£Et pour terminer la santé pour que tout roule. Qu’elle vous soit donnée, améliorée, en pleine forme ou par petits bouts, profitez-en bien. 

Au plaisir de vous revoir, vous rencontrer, je vous remercie encore mille fois d’être là à me suivre. 

Et l’aventure ne fait que commencer ! 

Geneviève

Lire ...

Comptes rendus

Tous les comptes rendus

Compte rendu

Dessins de lettres

Dessins de lettres

Les 16, 17 et 18 décembre 2022, dans le cadre des formations Encres mêlées, organisées par Interligne à l'abbaye de Maredsous
Animé par Laurent Tripoteaud

Comme un goût de fêtes à l’avance, une ambiance un peu givrée et un stage à l‘abbaye de Maredsous la semaine avant Noël, magique.
Se laisser guider par les conseils de notre formateur  Laurent Tripoteaud pour dessiner de nouvelles lettres. Dessiner, bah, alors facile ? Et bien non. Les consignes sont strictes.

Quatre techniques à respecter : le rapport des hauteurs et des largeurs et la minimalisation des traits. Ben oui, il faut encore savoir reconnaître le A du Z. Et il y a 26 lettres. En composition nous nous efforcerons d’écrire des mots à la façon d’Alfred Roller.

La deuxième technique nous donnera quelques cheveux blancs, sauf à une personne qui a tout de suite compris. En gros, c’est s’inspirer d’un squelette d’un alphabet et décomposer les traits, les découper et les réassembler … là, je comprends que vous ne comprenez pas tout non plus. Pas grave, nos résultats sont superbes, après avoir pigé : aaaahhhh  oui !
Nous pouvions compter sur les conseils judicieux et l’aide de notre formateur.
La table lumineuse, le calque et même le tout bon truc des pièces coupées, puzzle, nous y ont bien aidés aussi.

Ensuite, le lendemain après une soirée de Gospel, nous sommes repartis dans nos traits pour une nouvelle technique. Des contraintes, des contraintes et des assemblages … cela donne des constructions de traits, des enchevêtrures pour reformer nos lettres. À chaque nouvelle technique, Laurent Tripoteaud nous demande de réinventer un alphabet.
Nos gommes vivent leurs derniers instants et nos crayons se taillent, se taillent et se font de plus en plus discrets.
La dernière technique nous verra pencher sur nos traits qui devront être très réguliers, sans zigouigouis, avec un crayon bien taillé et une régularité digne d’un peloton aligné au fil à plomb et au niveau à laser.
Superbe stage avec des résultats déclinés et déclinables à volonté. Une belle ambiance, une petite attaque de virus grippal et l’envie de ne pas s’arrêter.
Ce dernier stage à l'abbaye de Maredsous, avec nos amis les moines, nous l'avons accueilli comme un cadeau.
Merci Laurent Tripoteaud, tout le monde a réussi à sortir ses alphabets et si pas, des idées toutes différentes de son voisin.
Qui en redemande ? Je vois déjà les doigts qui se lèvent !
Merci à vous tous d’être venus partager ce beau moment, merci pour la concentration, les échanges et la production finale.

 

Geneviève

Lire ...

Compte rendu

Gouache sur parchemin

Gouache sur parchemin

Dans le cadre des Incontournables Interligne à Saint-Marc, les 9, 10 et 11 décembre 2022
Animé par Véronique Frampas

Interligne invite de nouvelles formatrices et ici, une superbe rencontre et des stagiaires enchantées.
Véronique Frampas était notre formatrice. Véronique est peintre-aquarelliste et illustratrice.
Pour Interligne, une autre approche de la mise en couleurs sur parchemin devenait une évidence à la demande des personnes intéressées par le dessin sur parchemin, avec ou sans enluminure.


Notre voyage a débuté aussi vite qu’à nos tables nous fûmes assisses. Le thème de ce stage étant les champignons et escargots. 
Véronique avait tout amené avec elle, du modèle en passant par le crayon, la gomme, le calque et je ne vous énumère pas la longue liste.

Comment bien recopier notre modèle, comment le redécalquer, comment bien l’installer sur le parchemin préparé et comment allons- nous procéder ? Sous la guidance de Véronique, tout paraît simple. 

Voilà le moment de choisir notre palette de couleurs, nous avons toutes les mêmes petites proportions de gouache. Mais nous n’avons pas toutes les mêmes tons … et c’est là que l’alchimie, la magie opère.

Un petit peu de ce bleu avec un chouia de sépia tout de suite éclairé par une lichette de rouge et le tout prend forme sous nos pinceaux. 
Nous avons choisi presque toutes le même modèle de champignon et au final, ils sont tous différents.
Le coup de pinceau, l'intensité des couleurs, les contrastes et le ressenti, les mariages des couleurs froides, ceux de tons chauds, tout est motif à rendre notre modèle, grâce à notre formatrice, du plus bel effet.

Les mélanges s’enchaînent, les couleurs subliment nos champignons et les plus rapides auront terminé leurs modèles.
Les plus lentes ne devront pas entamer de longs travaux à domicile, mais un glacis par là, une ombre par ici ou une minime retouche et ce sera fini, prêt à encadrer.


Que vous dire ? La bonne humeur, les fous rire, le soleil, la neige, les cloches, le petit médicament du 4 heures et la fabuleuse rencontre avec notre formatrice ont fait que ces trois jours se sont passés un peu hors du temps. Huit stagiaires maximum, c'est presque un cours particulier.
Merci à vous toutes pour ce beau moment, merci à Véronique pour son enseignement, on est appelées à se revoir, j’en suis certaine.
Personne ne s’est dégonflée … seul un pneu nous a lâché.

Geneviève

Lire ...

Compte rendu

Calligraphie au crayon

Calligraphie au crayon

Les 26 et 27 novembre 2022
Dans le cadre des Incontournables à Saint-Marc, organisé par Interligne
Animé par Laurent Tripoteaud

Dans le cadre des Incontournables d’Interligne à Saint-Marc, Laurent Tripoteaud faisait son entrée dans la liste des calligraphes invités, liste qui s’allonge au fil des années.
Pour ce baptême, Laurent nous a proposé le thème de la calligraphie au crayon.
Succès garanti pour les inscriptions et pour ce très riche stage.

Tout le monde s’installe autour de Laurent qui nous parle un peu du déroulé de ce week-end, nous écoutons sagement ses explications.

Ce samedi matin, nous nous consacrerons à la modulation du trait, tenter d’obtenir des pleins et des déliés. Et bien, même si notre crayon est notre ami, même si c’est un instrument à la portée de tout le monde, il a fallu un certain temps pour l’apprivoiser.
Continuer avec un alphabet de lettres bâtons prises dans le répertoire historique.

Pour débuter sur une portée imaginaire, puis les lettres doivent danser et même s’agrandir et se rapetisser. Cela donne de très belles compositions que Laurent nous invitera à recopier et mettre en page dans un joli petit carnet à la couverture surprenante.

Les majuscules étant vues, on passe aux minuscules … oups, elles ne se laissent pas apprivoiser comme leurs grandes sœurs.
À force d’exercices, sous la direction de Laurent nous arrivons à de très beaux résultats.
Maintenant, moment de détente, nous allons passer à la réalisation de la couverture de notre petit carnet qui sera l'aboutissement de ce stage.

Enduire, laisser sécher et puis couler du brou de noix ...


Le stage se prolonge avec d’autres essais : changement d’outils, tout en restant dans la gamme des crayons.
Les alphabets maigres et les traits gras naissent sur nos feuilles et se reportent sur nos petits carnets.

De superbes pages naissent de nos essais.


Laurent nous a même suggéré d’utiliser un stylo bille … 
Un stage tout en douceur, qui a plu à tout le monde, qui nous ouvre des possibilités de composition plus originales les unes que les autres, on en redemande !

Merci aux nombreux participants, attentifs, novices ou non.
Merci à Laurent Tripoteaud ! Superbe découverte !

J’ai oublié de vous dire : Laurent est gaucher … comme quoi tout le monde est le bienvenu et que cela ne vous arrête pas, si comme lui vous écrivez de la main gauche, pour vous inscrire à de prochains stages.

 Geneviève

Lire ...

Compte rendu

Métamorphoses XVIIII : Cycle Histoire de...

Métamorphoses XVIIII : Cycle Histoire de...

Les 18, 19 et 20 novembre 2022
Organisé par Interligne, dans le cadre des Métamorphoses à l'abbaye de Maredsous
Animé par Laurent Rébéna

Un très beau voyage que cette histoire de l’écriture avec Laurent Rébéna.


Notre formateur nous emmène dans la période carolingienne. Nous allons avoir pas mal de documents et pourtant, de nos jours on découvre toujours de nouvelles écritures.

Nous débutons par l’onciale de l’Opuscule de Saint-Jérôme et nous voilà plongés entre le 6e et 7e siècle. Suivant le modèle et sous la directive de Laurent nous traçons les lettres à l’identique …

Plus tard, nous retournons un siècle en arrière et nous nous exerçons à la cursive romaine grâce à un document sur papyrus. 

Quand nos essais sont concluants, nous nous envolons vers une minuscule insulaire, vers l’an 800. Les tracés sont très propres et nous avons plaisir à voir nos feuilles se noircir.
Et si nous allions découvrir une mérovingienne du 8e siècle sur parchemin provenant du nord de la France ? Les ligatures, abréviations nous posent un peu plus de soucis, mais Laurent est bien là pour nous guider.


Dimanche, nous débuterons avec une semi-onciale romaine. Du 8e s, très agréable à tracer et très nette. Ensuite notre voyage nous mènera vers la Bénéventaine au début du 9e s. Écriture qui a son berceau au Mont Cassin. Et si nos plumes nous conduisaient vers une écriture rhétique, et bien nous la copierions, ce qui fut fait après les nombreuses explications tant historiques que techniques sur cette graphie qui couvre une partie du 6e jusqu’au 8e siècle.

Nous allons entamer nos dernières écritures, la pré-carolingienne et la carolingienne. Nous travaillerons sur un document de l’Abbaye de Saint-Martin de Tours. Un très bel exemple, si ce n’est l’un des plus beau et une belle mise en page. Un beau moment que de travailler nos lettres.
Pour clôturer cette première session sur l’histoire de l’écriture, Laurent nous parlera du diplôme de Lothaire. 

Que de riches explications et l’envie de continuer le voyage de cette histoire de l’écriture, le 2e week-end sera pour décembre 2023.
Merci à Laurent Rébéna pour ce beau voyage
Merci à vous toutes pour avoir participé à cette aventure.

 

Geneviève

Lire ...

Compte rendu

Les outils scripteurs

Les outils scripteurs

Un stage animé par Lieve Cornil chez Calli en Gaume du 11 au 13 novembre 2022

D'emblée, Lieve Cornil nous a confrontés aux outils parfois plus classiques ou parfois très insolites
« do it yourself » dans le but de trouver des traces traduisant notre texte choisi.

Balsas, élastiques, peignes, peaux de chamois... des empreintes surprenantes sont apparues riches du travail et de l'observation des résultats des uns et des autres. Mais le travail ne s'arrête pas là... Au menu, un accordéon et qui dit accordéon dit aussi succession de panneaux et liens entre chacun d'eux. 

Tout un travail de création : choix de la trace, de l'écriture, des couleurs, de la composition... Puis recherches de progression et rebondissements face aux imprévus.
Bousculés parfois désorientés mais toujours accompagnés des conseils constructifs et bienveillants de Lieve, nous avons créé notre carnet. Nous la remercions chaleureusement !
Ci-joint quelques photos, malheureusement les travaux de tous les participants ne sont pas repris.

Isabelle

Lire ...

Compte rendu

Les 150 ans de l'abbaye de Maredsous, le...

Les 150 ans de l'abbaye de Maredsous, le...

Maredsous 1872-2022

Ce 16 octobre 2022, le Monastère de Maredsous célébrait les 150 ans et un jour de l'abbaye.

Grâce à l’accueil de la communauté, depuis 12 ans, Interligne y organise des formations de calligraphie latine.
Petit à petit des liens se sont tissés avec la communauté et c’est naturellement que notre ASBL
a été invitée à participer dans un premier temps aux
journées du Patrimoine à travers une exposition de nos créations pour ensuite et dans un second temps à nous consacrer à l’élaboration de la charte marquant ce jubilé.
Chantal Flammang, Nicole Decloux, Isabelle Vernier et moi-même avons uni nos expériences pour offrir notre création,  témoin de l'événement ,  dans son écrin le 14 octobre au Père Ignace.

La Charte est constituée de 4 carrés de parchemin vélin, parcourus chacun d’une onciale tardive du 7e siècle, ornés d’une frise dans les couleurs du blason de Maredsous. 
L’enluminure de Saint Benoît trône en première page et veillera sur les 8 signataires du document. Le boîtier-présentoir présente le blason incrusté dans la première de couverture et doré à la feuille d'or.

Le Pére Abbé Bernard Lorent signe la Charte

- Dans le cadre de ce jubilé, le trésor de Maredsous accompagné de la charte placée dans son écrin sera exposé en 2023
aux yeux de tous au Musée Provincial des Arts Anciens Namurois
24, rue de Fer à Namur.


Nous remercions tous nos membres calligraphes qui ont accepté de créer une mini-oeuvre reprenant
le M de Maredsous. Cette belle collection a été tirée à 15 exemplaires et offerte aux invités à l'occasion du jubilé. 
Ce cadeau a rencontré un franc succès puisqu'il n'en reste plus un.
Nous remercions également le Révérend Père Abbé et toute la communauté pour la confiance qu'ils nous témoignent ; de même que nous remercions Fabienne Demarcin et Gérald Decoster pour l'organisation de cet événement.

Geneviève et Isabelle

Lire ...

Compte rendu

Papier teinté à l’ancienne et Zar-afchâni

Papier teinté à l’ancienne et Zar-afchâni

Les 22 et 23 octobre 2022
Dans le cadre des Incontournables à Saint-Marc
Organisé par Interligne
Animé par Ali Goli

Nous nous sommes retrouvés avec Ali Goli pour tester le sablage à l’or des papiers
sur lesquels les miniatures persanes sont dessinées.

Et nous voilà partis pour un long ballet de pinceaux et de rouleaux.
Les uns trempés dans des couleurs à l’eau, les autres dans des couleurs acryliques et même
dans le café et le thé.

Enduire, repasser dans le même sens, déposer pour laisser sécher et recommencer dans d’autres
couleurs avec d’autres techniques.
Nos feuilles jonchent le sol et nos récipients se vident de toutes leurs couleurs et mixtures diverses.
Il faut dès lors confectionner notre « salière » à paillettes d’or. Ce n’est pas une mince affaire
et même avec outes les précautions, il y en aura qui casseront.
Reprendre nos feuilles qui ont séché, les réenduire d’un savant mélange d’eau et de poudre blanche
et c’est là que la magie opère, telle une voie lactée sur un ciel noir, nos feuilles s’éclairent de paillettes.
Il est possible de travailler les feuilles de faux ors du bout des doigts.

Il faudra encore attendre que cela sèche avant de poncer, de passer l’agathe et de pouvoir
y dessiner un motif. Ali nous en a peint une merveilleuse créature.

L'imagination des participants était sans limite.

Maintenant, ce sera à nous de nous exercer sur nos feuilles et nous en avons quelques-unes.
À nous aussi de trouver le motif qui illuminera encore plus notre composition,
ou alors le contraire ?
Merci à vous toutes et tous pour votre participation et merci à Ali Goli
pour cette technique Zar-afchâni.

Geneviève

Lire ...

Compte rendu

Métamorphoses XI : Quelques cursives gothiques

Métamorphoses XI : Quelques cursives gothiques

Les 30 septembre, 1e et 2 octobre 2022
Organisé par Interligne à l'abbaye de Maredret
Animé par Laurent Rébéna

Dernier week-end de cette formation … il y avait longtemps que nous attendions. 
C’est chose faite !
L’entrée en matière : la cursivité. Débat captivant et pour faire simple, cursivité = version d’écriture de tous les jours.
Laurent Rébéna débute avec un très beau document datant de 1464.
Nous avions des novices et pour elles le début fut un peu perturbant.
Pas facile de lire.

Démonstration de A à Z, toutes les lettres sont passées en revue.
Les écritures à cette époque ne sont pas plus hautes que 5 mm, grand maximum !
Après une longue démonstration, nous en savons un peu plus sur toutes les lettres. Il faut retenir que ce qui détermine les formes sont en partie les lettres précédentes et suivantes.
Avec le relevé de l’alphabet, les reprises de ligatures, nous sommes prêtes à noircir nos feuilles. Ah oui, on écrivait à la plume d’oiseau. Ici, Laurent a testé nos plumes et toutes fonctionnent.

Recopier une partie du document, inventer nos phrases, mots ou bien de très courtes citations, nous sommes sur le chemin éclairées par les conseils de notre formateur.

Le lendemain, changement de document, nous sommes propulsées en Angleterre, cent ans plus tard … un document en anglais.
Un manuel de gentilhomme, de savoir vivre écrit sur plusieurs années avec des écritures différentes suivant les thèmes évoqués.

Nous nous attarderons sur le modèle de cursive gothique, un peu atypique. On peut dire une écriture d’apparât pour animer le livre.
Beaucoup d’espaces entre les mots ainsi que dans l’interlignage. Des montantes très appuyées et des traits qui se croisent. À nous de nous l’approprier et de tenter de la reproduire. 

Notre stage se termine et nous avons bien l’intention de mettre à profit ces deux jours pour tenter cette graphie avec d’autres instruments.
Merci à Laurent Rébéna pour ces deux jours instructifs.
Merci à vous toutes, novices ou plus avancées. Merci de vos partages, de nos fou-rires et on se revoit bientôt pour de nouveaux Métamorphoses.

Geneviève

Lire ...

Compte rendu

Métamorphoses XIV : les Bâtardes Italiennes,...

Métamorphoses XIV : les Bâtardes Italiennes,...

Les 23, 24 et 25 septembre 2022
Organisé par Interligne à l'abbaye de Maredret
Animé par Laurent Rébéna

Nous voici plongés en 1599, dans le manuscrit de Guillaume le Gagneur : 
« La rizographie, ou les Sources, éléments et perfections de l’écriture italiene, par G. Le Gangneur »

Calligraphe connu surtout pour ses écritures françaises.
Un peu d’histoire, des planches à admirer et muni de son calame, pour une démonstration en grand, Laurent Rébéna nous trace les premiers traits de la « Cancellara » pleine.
La hauteur de corps, la hauteur des montantes, les dimensions des descendantes et surtout les espacements inter-lettres.

Dans son traité, Guillaume le Gangneur explique comment réaliser toutes les lettres, mais force est de constater qu’il ne l’applique pas toujours.
Quand nous nous mettrons au travail, nous réaliserons qu’avec nos plumes métalliques ne répondent pas toujours, les poids ne se placent pas de la même façon dans les arabesques. Bon o nous tenterons de faire avec !

Juste une pause pour regarder les devoirs et nous recommencerons nos exercices.

©Annie L.


©Frédéric B.

©Michèle H.
©Bénédicte G. ©Geneviève B.
©Bénédicte G. Bien des facteurs vont entrer en jeu dans ce stage : les papiers lisses ou pas, les plumes souples ou pas, longues ou courtes, l’encre trop grasse … et la fameuse goutte.
Du recopiage du texte original en petits mots de notre choix, nous tenterons l’insérer les ligatures, les abréviations sous la guidance de notre formateur.

Nous passerons ensuite à la lettre courante, plus élancée et pas plus facile, ah que non !
Les ligatures sont plus sophistiquées, les montantes, les majuscules n’ont pas toujours la même inclinaison et le rythme. Il faut en parler il nous donne du fil à retordre.

Un très beau stage pointu sur cette période de l’écriture et des pistes à n’en plus finir.
C’est déjà terminé et en route pour de nouvelles découvertes dans les mois à venir.
Merci à Laurent Rébéna et à vous tous pour ces moments hors du temps en compagnie de notre passion.

Geneviève

Lire ...

Compte rendu

Les 150 ans de Maredsous

Les 150 ans de Maredsous

 

Pour fêter les 150 ans de l'Abbaye de Maredsous et à l'occasion des Journées du Patrimoine des 10 et 11 septembre 2022, Interligne a eu la chance d'exposer les travaux réalisés dans l'abbatiale.
Voici un petit florilège de notre (votre) travail! Cliquez sur l'image.
Merci à tout le monde. Merci aux photographes amateurs.
Des remerciements particuliers à mon mari Eugène, à Isabelle et à Marc ... Ils se reconnaîtront.

Geneviève

Lire ...

Compte rendu

Illuminations folles

Illuminations folles

Dans le cadre des Incontournables à Saint-Marc, organisé par Interligne
Un stage d'une journée , le 24 août 2022, animé par Loredana Zega

Dernier stage d’une journée animé par Loredana Zega
Le thème : illuminations folles ...

Nous allons, avec les techniques de Loredana, illuminer nos travaux de faux ors et de brillance.
Que nous soyons as de la calligraphie ou non, nous pouvons compter sur l’aide de notre formatrice. 

Nous jouerons avec les lettres tracées au double crayon, dessinées, pourquoi pas décalquées … 
Le conseil est que tout de suite il faut se lancer sur un papier de qualité. Placer la lettre, et l’agrémenter de volutes. Ensuite le dilemme est de choisir une gamme de couleurs déclinées avec l’or et le bronze. Les poser en tons plus forts, en dégradés …
Nous avons, pour nous inspirer une oeuvre de Loredana.
Quelle belle lettre!

©Loredana Zega

Cela brille déjà et pour sublimer nos œuvres, Loredana nous montre comment poser des petits morceaux de faux ors, unis ou chamarrés.
La colle est un peu capricieuse, elle ne doit pas trop aimer les grosses chaleurs. Mais avec de la patience, nous y arrivons. Sans doute devrons-nous répéter ces étapes plusieurs fois afin de les maîtriser au mieux et d’avoir, c’est important, de très beaux bords à notre or.

Loredana nous montre aussi comment réaliser de jolies lettres en trois traits. Nous retournerons des idées plein la tête.
Achever nos couleurs, faire une pause avec le glacier, et bien vite le stage est terminé.
Que du bonheur, que de belles réalisations !

Merci à tout le monde pour votre participation, merci à Loredana Zega pour ce beau stage enluminé.
Nous aurons pour longtemps des paillettes dans nos yeux. Merci aussi à Igor Kuznik d’avoir à chaque stage réalisé un petit livre (très petit).

Tout le monde en redemande, du Luxembourg à la Flandre en passant par la France. 
C’est promis, elle reviendra en 2023.

Geneviève

Lire ...

Compte rendu

Cercles magiques

Cercles magiques

Le 23 août 2022, dans le cadre des Incontournables à Saint-Marc.
Animé par Loredana Zega

Pour ce deuxième stage d’une journée, Loredana Zega nous emmène dans le tourbillon de nos crayons.
De grands cercles tracés à main levée au tableau et la voici partie dans les explications de nos premiers exercices.

Même si nous avions des novices, elles furent prises en charge par une formatrice toute attentionnée.
Nos crayons ont tourné, virevolté, valsé sur nos feuilles. 

Nos feuilles, aussi, s'y sont mises à la danse pour cette petite écriture qui semble facile.
Trouver les harmonies de couleurs, leurs tons métallisés, la gouache à bonne dissolution pour les petites décorations a inspiré tout le monde. 

Les travaux tournicotaient sur les tables, en rond, en moins rond … mais toujours en mesure. Chaque personne a trouvé de belles façons magiques de retranscrire les consignes de Loredana.
Loredana est passée chez tout le monde afin de nous montrer comment sublimer nos belles compositions.


Juste le petit trait qui appuie, celui qui souligne ou encore la petite touche qui achève notre travail.

Des réalisations, il y en a eu, des pointues, des rondes, des carrées … et même des petits livres.
Encore une très belle journée de passée.
Merci à tout le monde pour vos fou-rires, les oooh, les wouah, les comme c’est beau. 
Du travail pour tout restituer, vu la masse d’informations de Loredana, nous en avons pour beaucoup d’années.
Merci Loredana pour ta disponibilité, la transmission de ton savoir, tes petits trucs qui font tout et pour tout ce que tu représentes en tant qu’artiste.
Et l’an prochain, oui, elle reviendra !

Geneviève

Lire ...

Compte rendu

Noir sur noir, stage d'un jour au pinceau

Noir sur noir, stage d'un jour au pinceau

Le 22 août 2022, dans le cadre des Incontournables d’Interligne à Saint-Marc
Animé par Loredana Zega

Une journée consacrée à écrire, superposer, trouver comment sublimer le noir avec du noir. Loredana Zega nous éclairera dans cette démarche, la première démonstration nous montrera une multitude de pistes pour réaliser des structures afin de nous donner de la matière pour composer de belles réalisations sur du papier noir. Les explications au tableau avec un pinceau large donnent une très belle vision du travail qui nous attend. Et Loredana n'en est pas économe, loin de là !
Nous prendrons nos pinceaux, trouver la bonne dilution pour la gouache qui ira du gris clair au gris anthracite, être assez léger pour donner de la transparence et présent assez pour montrer les contrastes.
Après avoir fait valser nos crayons métallisés ou pas, il nous faudra découper et composer avec nos choix pour créer des œuvres.
Loredana, en formatrice attentionnée, viendra chez chacun de nous pour nous guider, nous dire où ombrer, où poser nos petits carrés, comment rendre notre travail fini grâce à un petit trait par ici ou un autre là.

Nous avons reçu matière à travailler pendant de longues heures, à ne pas hésiter à oser, tout peut être recyclable.

Nous avons aussi tenté la superposition au pinceau sec.

 


Vous aurez compris que nous avons passé une très belle journée et que nous nous sommes quittés avec des idées plein la tête.
Merci pour votre participation, merci pour votre enthousiasme et pour les échanges.

 

 

Merci à Loredana pour sa facilité à se mettre au niveau de tout le monde, pour sa gentillesse, son savoir - faire, ses trucs partagés …
Bien sûr, elle reviendra l’an prochain !

Geneviève

Lire ...

Compte rendu

La gothique textura, les bases au pinceau

La gothique textura, les bases au pinceau

Les 9, 10 et 11 août 2022, dans le cadre des Incontournables à Saint-Marc, organisé par Interligne.
Stage animé par Loredana Zega

Trois jours pour ce premier stage de Loredana Zega chez Interligne en 2022, nous avions déjà eu la chance que Loredana soit venue l’an passé.

Vous dirais-je trois jours torrides pour se familiariser avec la gothique et en plus la textura.
S’installer, faire connaissance avec notre formatrice et aussitôt nous voilà plongés dans une démonstration de traits de base à la plume …À retenir : 45 ° !

Cela paraît facile sauf que notre plume se redresse et tout de suite c’est moins facile …
Loredana nous guide par groupe de lettres, c’est dans la répétition que s’acquiert le geste !
Les plus avertis s’aventurent plus loin et nos essais prennent forment et deviennent mots.

Nous quitter en ce premier jour avec une torride chaleur tenace.
Le lendemain, au programme, nous allons prendre le pinceau. Loredana essayera tous nos pinceaux pour nous conseiller au mieux et pour de meilleurs résultats.

Afin que nous partions sur de bonnes bases, Loredana n'hésite pas à "retoucher" notre instrument.

Nous avons eu un participant inspiré qui aurait voulu nous chanter ce texte :  « La textura, c’est les lettres qui trace avec toi … la textura … »

Les démonstrations se feront en grand au tableau. À notre tour de reproduire les traits avec les mêmes consignes, et 45 °. Notre gouache sèche trop vite et c’est un peu galère pour lui rendre une consistance adéquate.
Des I aux M, suivis des B, Z et autres, nous avons traversé notre apprentissage comme d’autres traversent le désert sous 40 °. Loredana n’était pas loin pour nous abreuver de conseils.
Le glacier ambulant a été très apprécié !

Rangement de nos plumes, lavage de nos pinceaux et il est déjà temps de se dire au revoir. Trois jours passés trop vite. Mardi, mercredi et jeudi, des jours que l’on souhaiterait comme une histoire sans fin.
Un tout grand merci à Loredana qui accorde le même temps à chaque personne, qui aide, qui donne des astuces, des conseils … que dire de plus que nous souhaiterions la revoir bientôt.
Avant de partir, Loredana nous a fait une démonstration de sa technique du pinceau sec

Merci à vous, les élèves de ce stage pour votre courage sous cette chaleur. Merci pour les partages, les rencontres et si vous retenez 45 °, c’est magnifique !
Superbe stage !

Geneviève

Lire ...

Tous les comptes rendus

Déambulations typographiques