Bienvenue...

Éditorial

Éditorial du 31 août 2021

Éditorial du 31 août 2021

Cela sent bon la rentrée!
Le choix est vaste en ce qui concerne les cours et stages, autant en Belgique qu'en France et ailleurs.
Pour les retardataires, il reste des places dans divers endroits.
Au programme de ces prochains mois, il y a

  • Le dernier week-end "Métamorphoses XII", à Maredsous, animé par Laurent Rébéna
  • "Métamorphoses XIV", "XV" , Histoire de l'écriture avec Laurent Rébéna à Maredsous ...
  • Trois stages d' Elena Pellicoro à Éghezée, dans le cadre des Incontournables d'Interligne
  • De la lecture avec le prochain périodique qui paraîtra vers la mi-septembre
  • Un beau choix chez tous les calligraphes que vous connaissez, ou pas encore et que je vous propose de découvrir

Pour demain, vérifier si rien ne manque dans le cartable, relire ses notes, en l'occurrence les comptes rendus des derniers stages.
Je vous propose pour l'an prochain ou l'an d'après, de l'enluminure avec Ali Goli, avec Béatrice Balloy,
Klaus-Peter Schäffel ...
De la calligraphie avec Laurent Rébéna, Benoît Furet et Loredana Zega.
Des stages avec Geneviève Ensch, Aurélie Vetro et bien d'autres surprises encore !
Belle rentrée à toutes et tous.
À bientôt.

Geneviève

Lire ...

Comptes rendus

Tous les comptes rendus

Compte rendu

Le pinceau sec

Le pinceau sec

Les 13, 14 et 15 août 2021 à Éghezée, dans le cadre des Incontournables d'Interligne
Animé par Loredana Zega

Stage oh combien attendu avec beaucoup de questions !
Nous allons travailler avec le pinceau sec ? Quel pinceau dois-je amener, j’en ai une kyrielle ?
Va-t-on écrire en grand … voici une série d’interrogations auxquelles Loredana Zega donnera des réponses claires et précises.
Loredana, pour débuter essayera les pinceaux de tout le monde. Et ce n’est pas le pinceau le plus onéreux qui fera l’affaire durant ces trois jours.

Ensuite vient la préparation de la gouache, une seule goutte, pas deux ! Bien mélanger avec un vieux pinceau dur et nous voilà prêts à affronter notre feuille blanche.
Une démonstration pour nous aider à charger notre pinceau, à trouver la bonne consistance, la bonne couleur, celle qui va nous plaire.
Puis tenter de reproduire les traits « exercices » de Loredana. Pourquoi notre pinceau ne nous obéit-il pas comme à notre formatrice ? Quand on pense tenir le trait, on le recommence, encore et encore et si nous n’y arrivons pas, Loredana nous guide notre main. Juste reproduire le trait pour avoir le même résultat que sur la feuille du dossier … c’est pas gagné !

Se chauffer la main avec une écriture de notre choix. Une gothique, une chancelière, une onciale … de quoi être à l’aise.
Quand on pense dompter le pinceau, Loredana nous propose de dessiner une plume. Et on repart pour des kilomètres de lignes. Quelques esquisses de l’écriture flamme de Loredana se dévoilent peu à peu. Et le premier jour est passé …
Cr_2021_Pinceau_sec7

Le lendemain, on se remémore les directives de la veille en ce qui concerne la gouache, le maniement du pinceau et l’échauffement du poignet. 
Démonstration de l’écriture flamme : facile, que nenni ! Courage, on va bientôt passer aux compositions. Ce sera pour notre dernier jour.

Tenter un pivot dans la remontée du pinceau et débuter les belles compositions.
Replonger, le troisième jour dans notre atelier profond des couleurs pour tenter de trouver la bonne harmonie entre support et gouache.

Superpositions de lettres, ajouts de traits de crayons, d’éclaboussures de gouache. 
Écriture en cercle, en pavé, le tout sous la guidance de Loredana.
De superbes travaux jonchent nos bureaux, c’est certain, il faut que Loredana revienne l’an prochain !
Et elle a dit oui !

Trois jours sous l’apprentissage d’une nouvelle écriture, d’une découverte du pinceau et des essais de couleurs.

Un énorme merci à Loredana pour sa gentillesse, son humilité, sa patience et la transmission de son savoir. On en redemande !
Merci à vous tous pour avoir participé à cette nouvelle approche de la calligraphie, à vos partages, vos fou-rires.
Merci aussi à Loredana d’avoir écrit sur le mur de notre local. Ce fut un moment époustoufflant !

Merci l’Artiste !

Geneviève

Lire ...

Compte rendu

La Fondamentale

Les 9, 10 et 11 août 2021 à Éghezée, dans le cadre des Incontournables d'Interligne
Animé par Loredana Zega

L’écriture ‘Fondamentale’ de Johnston puise ses origines dans l’écriture carolingienne et plus particulièrement à partir du Psautier de Ramsey. 
Psautier enluminé réalisé entre 1300 et 1310 à l’Abbaye de Ramsey en Angleterre. 
Il a été offert par le cellérier (moine responsable des finances de l'abbaye) Guillaume de Grafham à l'abbé de Ramsey, Jean de Sawtry, et décrit également au folio 9v la fondation de l'abbaye trois siècles plus tôt par saint Oswald, en images. 
Au 20e S. Edward Johnston, calligraphe et créateur de caractères, à partir des textes, veut en faire un modèle pédagogique.
Elle est couramment proposée aux débutants aussi bien en Angleterre qu’en Amérique.
Cette graphie est relativement simple à acquérir, quoiqu’elle soit très bien structurée, elle nécessite une maîtrise des proportions et de l’interlignage.
Elle est lisible et moderne.

Loredana Zega proposait ce stage aux débutants et intermédiaires.
Découverte des lettres minuscules dans une démonstration au large pinceau. Nous avons reçu des explications claires et astucieuses pour former nos traits.

Après les lettres seules, viennent les mots courts … choisis en fonction de notre aptitude à préférer telle ou telle lettre. Quand peu à peu le tracé se fait plus sûr, il faut penser aux espaces entre les lettres. Tout cela sous les conseils avisés de notre formatrice qui distribue généreusement ses nombreux conseils et aide chaque participant à progresser, n'hésitant pas de guider la main de chacun pour faire comprendre le bon geste.

Ensuite, nous devons choisir une courte citation et la centrer sur notre « beau » papier. Les astuces, recommandations de notre formatrice nous sont d’une très grande utilité pour que le projet soit réussi.
Ah oui, Loredana nous a fait travailler à la gouache tout le temps.

Et les résultats sont très encourageants. De très jolies réalisations s’alignent sur les tables.

Merci à Loredana pour sa patience, son enseignement. 
Merci à vous tous pour votre participation. Félicitations à ceux qui ont tenté un premier stage, en l’occurrence celui-ci.
Et vivement l’an prochain, Loredana a promis de revenir.

Geneviève

Lire ...

Compte rendu

Calligraphie : mineures, majeures et...

Du 5 juillet au 9 juillet 2021
Un stage animé par Geneviève Ensch et Isabelle Vernier

Ne pouvant accueillir un public nombreux comme les autres années, l'AKDT a dû se réinventer cet été en délocalisant les stages. Grâce à la confiance que chaque participant nous a accordée et a accordé à l'Académie d'été, le stage a pu avoir lieu et c'est la Bibliothèque de Libramont qui nous a accueillies, Geneviève Ensch et moi-même, Isabelle Vernier.
Tout a été mis en place pour que le stage se déroule au mieux. La bibliothèque a organisé une exposition centrée sur la calligraphie, a mis à disposition un choix considérable d'ouvrages en lien avec le stage et a organisé d'intéressants moments d'échanges.
Avec un public formé d'anciennes mais aussi de nombreuses nouvelles personnes, cinq belles journées se sont écoulées le long des méandres de la ronde historique et de tissages nuancés. Techniques, recherches et audace dans un silence tantôt religieux, tantôt complice ont guidé chacune vers des créations personnelles et originales dont les quelques photos ci-dessous vous sont témoin.

 

Dans cette époque mouvementée, l'équipe de l'AKDT composée de Daniel Magnan, Justine Verlaine et François Liénard ont fait preuve d'une énergie généreuse à travers cette nouvelle approche. Si le défi était de taille, le résultat est magnifique.

Isabelle

   

Lire ...

Compte rendu

Estrangelo et composition

Dans le cadre des Incontournables d'Interligne à Éghezée, les 14, 15 et 16 juillet 2021
Animé par Geneviève Ensch

Étrange, étrange que cette écriture estrangelo …
Etymologiquement, estrangelo se traduit en grec : ce qui est arrondi. Cette écriture est la forme la plus ancienne de l’alphabet syriaque. Alphabet qui se situe entre l’araméen et l’arabe.
S’il est issu effectivement du premier, il a de surcroît suggéré le deuxième.

On compte trois types d’écritures dans le syriaque : l’estrangelo, le serto et le madnhoyo.
Cette graphie s’écrit de droite à gauche.
C’est une écriture cursive, certaines lettres sont rattachées les unes aux autres. L’alphabet est composé de 22 lettres. Elles sont, en principe toutes des consonnes et les autres petits signes utilisés seraient des indications de voyelles.
L’estrangelo n’est presque plus pratiquée de nos jours.
Geneviève Ensch, après nous avoir alléché sur le programme de ces trois jours, distribue un extrait d’un texte en estrangelo.

Nous allons plus privilégier le signe et nous allons travailler de gauche à droite.
À nous de nous approprier les signes, des séquences qui nous plaisent et de les travailler.

Geneviève nous donne des consignes sur les instruments à utiliser, cela va de la pipette à l’abaisse-langue en passant par la plume palette, le crayon de papier, celui de couleurs, la plume fine ….

Nous avons utilisé pas mal d’encre et testé la vitesse de coagulation du brou de noix sur certaines de nos feuilles et quand le papier fuse, cela peut donner des signes qui peuvent s'interpréter de bien des façons.
©A.G. ©V.T.
Trois jours intensifs sous une pluie diluvienne qui saccageait nombre de régions dans notre belle Belgique. Au fur et à mesure, Geneviève nous prodigue ses conseils avisés et nous donne des indications pour créer notre livre relié qui clôturera notre stage. ©D.L.
©B.M. ©G.B.
©M.D. ©S.W.
©B.G.

                                                                                   ©V.D.
Merci à toutes les participantes. Nous avons pensé aux absentes pour cause de cave inondée.
Merci à Geneviève Ensch pour ce superbe stage. À quand trois jours sur d’autres thèmes ?
                                                                                                                                        Geneviève

Lire ...

Compte rendu

Métamorphoses XIV : les Bâtardes Italiennes,...

Les 18, 19 et 20 juin 2021 à l’abbaye de Maredsous
Animé par Laurent Rébéna

Faisons un bond en arrière … en un éclair retrouvons-nous au milieu de 16e siècle. Imaginons-nous à Rome … pourquoi pas à un cours d’écriture avec Giovanni Francesco Cresci.
Nous avons choisi G.F. Cresci car, depuis peu, il a été nommé Calligraphe "scriptor latinus" de la Bibliothèque Vaticane. Il a aussi obtenu la nomination d’auteur de la Chapelle Sixtine avec le motu proprio de Pie IV le 25 mars, après avoir remplacé l'écrivain Jean Scobedo.
Il est connu pour sa rivalité avec Giovanbattista Palatino en raison des différences que les deux calligraphes ont en termes de manière de construire des lettres: Palatino croit fermement à la construction géométrique contrairement à Cresci qui exécute les techniques des anciens Romains à main levée, recommandant toujours la pratique de la ligne et qui considére la construction géométrique de G. Palatino comme "fausses normes".
Avec comme modèles, les pages de son livre de « 'il perfetto Scrittore » publié en 1569, nous taillons nos plumes et … revenons à l’abbaye de Maredsous …

Contrairement à Cresci, nous n’utiliserons pas d’encre avec du sulfate de fer, mais bien notre brou de noix.

Facile ? Et bien non ! Il nous faudra quelques temps pour maîtriser le geste, la remontée de la plume et la fluidité de notre encre.

Pas de plume taillée, juste une plume de ronde et notre porte-plume habituel.
Après quelques mois sans stages, très vite nous nous remettons dans le bain et nous traçons nos portées, nous trempons la plume et nous reproduisons les modèles de cette très belle graphie …

Vous ai-je parlé de la goutte ? C’est tout un travail pour que ce début de trait ressemble à une goutte et pas à un pâté …


Laurent, en formateur … nous distille conseils après conseils pour arriver samedi soir à pouvoir écrire une phrase, un mot, une citation dans l’esprit de Cresci.

Dimanche, relevés d’une soirée pluie, éclairs et foudre nous sommes à nouveau attablés, consciencieux pour tracer nos phrases, soit en capitales, soit en petite citation.
Un texte court, long assez pour composer.

Il nous est permis de rajouter des arabesques, d’orner nos lettres avec panache, d’adoucir les courbes, de dérouler les formes …
Nous allons débuter nos essais de compo avec le crayon. Du modèle neutre, nous devrons passer aux variantes et puis à l’intégration des capitales.
Et oui, les bonnes habitudes reprennent et on l’attendait, il y a un devoir. 
Nous nous reverrons en novembre.
Quel plaisir ce fut de vous revoir, de partager, d’écrire ensemble, de passer de belles soirées en fous-rire et de se retrouver dans l’ambiance de l’abbaye. 
Merci à vous tous ! Bonnes vacances et bon devoir !

Geneviève

Lire ...

Compte rendu

La rustica au pinceau

La rustica au pinceau

Les 3 et 4 octobre 2020
Animé par Laurent Rébéna

Entre deux confinements, "Calli en Gaume" a reçu Laurent Rébéna
pour un week-end sur la "Rustica au pinceau".
La formation a été riche historiquement parlant : l'origine de l'écriture, ses utilisations au quotidien, l'aperçu des traces à Pompéi, ...
L'apport technique a pareillement concerné le matériel et les principes d'utilisation. 
Les démonstrations nous ont ravis tout au long de ces deux jours.
Pour ce thème, Laurent a proposé trois approches de la Rustica accompagnées
d'une documentation étoffée.
Un sujet qui a enthousiasmé l'ensemble des stagiaires par l'ensemble de l'enseignement
et l'accompagnement "masqué" de notre guide parisien.
Merci à tous.
Fabienne K.
Cr_2020_CallienGaume_rustica_LRD

Cr_2020_CallienGaume_rustica_LRE

Cr_2020_CallienGaume_rustica_LRF

Cr_2020_CallienGaume_rustica_LRG

Lire ...

Compte rendu

Quelques cursives gothiques 3e week-end

Quelques cursives gothiques 3e week-end

Retrouvailles après 7 mois, masqués et enthousiastes, nous étions parés à nous retrouver pour 3 jours de calligraphie.

CR_20_09_QQCG12

Pour ce premier week-end de reprise des stages à l’abbaye de Maredsous, Laurent Rébéna avait décidé de rassembler deux groupes.
Quelle belle idée, pendant que les marrons et les pommes tombaient dans les jardins aux alentours, nous étions penchés sur notre dossier. Dossier de 16 pages issu des Archives du Calvados, un certificat de cautionnement de 2000 écus datant de 1596.

CR_20_09_QQCG15

La démo du jour nous sera expliquée dans les moindres détails. Le tracé, la taille du document, la traduction du « vieux français », les hauteurs de lettres, les quelques abréviations, les contractions, les ligatures et bien entendu l’histoire de l’écriture de cette époque.

CR_20_09_QQCG6

À nous de nous pencher sur nos pupitres et de nous approprier l’écriture.

CR_20_09_QQCG7 CR_20_09_QQCG9
CR_20_09_QQCG10 CR_20_09_QQCG11
Nous écrirons sur des hauteurs de moins de 3 mm. Après avoir apprivoiser le texte « exemple », nous pouvons nous lancer dans des phrases, des textes contemporains. 
CR_20_09_QQCG13
CR_20_09_QQCG14
Pas facile, mais pas insurmontable. Avant de lire le programme du dimanche, voici un petit échantillonnage de nos devoirs. Nous les avons découverts le vendredi soir et nous en avons avalé notre masque ….

CR_20_09_QQCG27©Agnès R.

CR_20_09_QQCG26©Aude D.

CR_20_09_QQCG21©Rita F.

CR_20_09_QQCG25©Brigitte V.

CR_20_09_QQCG22©Michèle H.

CR_20_09_QQCG24©Geneviève B.

CR_20_09_QQCG23©Gérard D.

Dimanche, Laurent nous suggère, après nous être essayés à la plume d’oie taillée, d’actualiser cette écriture en la dessinant, en changeant d’instrument, en se servant du double-crayon, en exagérant nos traits, bref à nous de nous lâcher !

CR_20_09_QQCG1

CR_20_09_QQCG3

CR_20_09_QQCG8

CR_20_09_QQCG2


Toujours penser au beau, à la composition, à la mise en page …

CR_20_09_QQCG4

CR_20_09_QQCG5

CR_20_09_QQCG16

CR_20_09_QQCG20

CR_20_09_QQCG19 CR_20_09_QQCG18

De très belles réalisations naissent en même temps qu’un projet pour un 4e week-end dédié à la « cursive gothique ». Je vous tiens au courant dans les prochaines semaines.
En attendant, il y a un devoir ...
Un petit mot pour Fr Christophe qui, le 10 octobre, recevra l’ordination sacerdotale. Félicitations !

CR_20_09_QQCG28

Un énorme merci à vous tous pour ce premier rendez-vous au bout de 7 longs mois. Merci pour ce week-end rempli de rire, de fou-rire, de partages et de concentration. Merci à l’abbaye qui avait établi toutes les normes sanitaires et merci de leur accueil. C’est toujours un plaisir de nous y retrouver et d’y rencontrer la communauté.
Merci à Laurent pour sa faculté de nous tenir en haleine et de nous pousser toujours plus loin, vivement les prochains week-ends !

Geneviève

Les 25, 26 et 27 septembre à l’abbaye de Maredsous. Dans le cadre des formations "Métamorphoses" animées par Laurent Rébéna.

 

Lire ...

Compte rendu

Rustica et textures

Rustica et textures

Dans le cadre des Incontournables à Èghezée, organisés par Interligne
Les 22, 23 et 24 juillet 2020
Animé par Geneviève Ensch

Premier stage depuis quelques mois ...

Geneviève Ensch nous a tout de suite installées dans l'ambiance. Nous devrons terminer nos trois jours avec un livret relié de nos plus belles réalisations.
Petite mise en bouche avec les bases de la Rustica.

La rustica tire ses formes des capitales monumentales.
On la retrouve sur les murs, sur les affiches où elle annonce les faits importants de la cité. Elle permet aussi de s'exprimer grâce aux graffitis. Elle se trace debout, généralement au pinceau ou avec des bouts de charbon.

 

Elle se mêle aisément avec la capitale romaine qui reste une écriture de prestige, car elle est plus cursive.
On la retrouve aussi sur les tablettes et sur les papyrus. Elle a pour vocation, alors, la transcription de comptes commerciaux ou encore la sauvegarde d'une trace écrite.

À nous de prendre nos plumes et de tracer nos traits. 70°, cela ne s'acquiert pas sans peine. Les doigts se crispent, la plume vit sa vie toute seule sur le papier, elle n'en fait qu'à ses tirades : elle ne nous écoute pas. Mais nous sommes bien décidées à lui tenir tête.
On pense rustica, on respire rustica, on pivote du fût en rustica ...

©Geneviève Ensch
©C.B ©L.V

©P.L

©B.G

 

 

 

©S.W©A.F.B

©C.L

Pour copier une dernière fois nos petits tableaux et passer au net.Sueurs et crampes, ce n'est pas le titre d'un film ...
mais l'aboutissement de ces trois belles journées.
De riches réalisations sont nées, même pour les personnes qui avaient peu pratiqué.
On en redemande !
Promis, on refera des stages.

©G.B

C'est dans des carrés confinés que nous allons travailler. Quand nos traits se stabilisent, voici le moment de se servir de différents instruments. Ensuite, viennent les différentes consignes.
Notre phrase, cent fois répétée sera notre fil directeur, reproduire nos mises en page brouillons.

 

Merci pour tout à toutes, ce fut une réelle joie de vous rencontrer ou vous revoir. Merci à notre formatrice Geneviève Ensch!

Geneviève

 

Lire ...

Compte rendu

Chronique d'un calligraphe confit 4

Chronique d'un calligraphe confit 4

Le 22 mai 2020
Chronique : 4e épisode
Auteur Laurent Rébéna

Pour cette quatrième chronique, Laurent Rébéna nous emmène sur la route des couleurs ... oui vous avez bien lu. Maintenant admirez!

Lire ...

Compte rendu

Chronique d'un calligraphe confit 3

Chronique d'un calligraphe confit 3

Le 6 mai 2020
Chronique : 3e épisode
Auteur  Laurent Rébéna

Troisième acte de cette chronique assurée par Laurent Rébéna, à suivre ...

Lire ...

Compte rendu

Chronique d'un calligraphe confit 2

Chronique d'un calligraphe confit 2

Le 27 avril 2020
Chronique : 2e épisode
Auteur Laurent Rébéna

Deuxième épisode de l'aventure de Laurent Rébéna

Lire ...

Compte rendu

Gardons le contact ! II

De la dernière fois à la prochaine fois ...

Chaque jour apporte son lot d'informations et chaque jour amène aussi de très belles réalisations dans notre groupe "Gardons le contact".
Nous sommes tous et toutes confrontés à la même situation.
Alors rien qu'avec nos plumes, nous pourrions, au travers de nos petits travaux tenter de vous mettre un peu de baume au coeur.

Isabelle V.

Annie L.


Béatrice V.


Chantal F.


Agnès R.


Michèle H.


Michèle H.


Claudia C.


Véronique D.

On ne vous oublie pas!
Logés à la même enseigne, nos sentiments et nos besoins sont complètement différents. Il faut y croire et nous sortirons de cette tourmente, tous et toutes, à notre façon.

Christine

Marie-Claire H.
Nathalie D C.

Geneviève E.

Si certaines de nous noircissent des feuilles et en font des cocotes en papier, d'autres en profitent pour étiqueter leurs bouteilles d'apéritif.
D'autres, plus courageuses, s'entraînent à se construire un alphabet complet. Peu se lancent dans leurs devoirs de Métamorphoses et d'autres travaillent des alphabets oubliés...


Jacqueline R.

Nathalie D C.

Geneviève B.

Chantal F.

Jacqueline R.

Afin de partager vos préoccupations, certaines écrivent les mots, expressions qui font du bien.
Nous pensons à tous ceux qui travaillent en première ligne, quels qu'ils soient. Nous sommes de tout coeur avec vous qui vous questionnez sur de quoi demain sera fait.
Nous sommes solidaires.
Prudence et patience devront nous accompagner encore pour quelques temps.
Prenez soin de vous !

Laurent Rébéna

   
Bientôt, il fera partie de notre quotidien, alors adoptez le masque!

Isabelle V.

Avec tous les calligraphes, je vous souhaite de garder confiance, de regarder vers l'avant et de rester optimiste !
Après avoir dit merci, je vous lis les deux messages suivants :

  1. Be Happy
  2. Ca ira mieux demain.

Courage!

Geneviève

Lire ...

Compte rendu

Chronique d'un calligraphe confit

Chronique d'un calligraphe confit

Le 17 avril 2020
Chronique : 1e épisode
Auteur : Laurent Rébéna

L'aventure d'un calligraphe, Laurent Rébéna, dans ses premiers pas de confinement ... à suivre ...

Lire ...

Compte rendu

Gardons le contact !

Du ... au ...

Annie L.

Bizarre, vous avez dit étrange ? Non, je pensais drôle de monde, n'est-il pas ?
Petit retour en arrière : un virus nous arrive et il est plus virulent que d'habitude ... Il est loin. Le bougre, il n'a pas dit son dernier mot et il cache bien son jeu. Son but étant de contaminer le plus grand nombre, non pas au niveau d'un pays, il vise le monde entier !

Et il grappille jour après jour, incognito de tout un chacun, son lot de victimes. Branle-bas de combat, des recommandations pleuvent et un confinement s'impose.
Presqu'aussitôt notre groupe de calligraphie décide de rester en contact.


Geneviève B.

 

Nathalie D C.


Laurent Rébéna

Et si on partageait notre travail ? Et si on donnait des idées à nos élèves pour avancer ? Et si on mettait du baume au cœur de toutes les personnes qui sont au front et qui barrent la route à cette cochonnerie ?Geneviève E.

Et si on montrait notre solidarité avec tous les travailleurs de l'ombre en télétravail ou en extérieur ?

Laurent Rébéna

Et si ...
Ben oui, nous nous sommes bougés. Véronique D.

Isabelle V.

Isabelle V.

Agnès R.

Mes pensées vont, outre pour celles et ceux qui se démènent en première ligne, aux personnes isolées, à celles qui peinent à traverser cet isolement, aux mamys et papys éloignés de leurs petits-enfants.

Michèle H.

Isabelle V.

Geneviève E.

Nathalie D C.

Des pensées d'encouragement aussi à toutes celles et ceux qui, sans relâche veillent à maintenir l'intendance pour que nous puissions continuer à « vivre ».
Je vous souhaite de garder confiance et patience. Prenez soin de vous et des autres.

 

Geneviève

Lire ...

Compte rendu

Enluminure : la miniature persane

Les 29 février 2020 et 1e mars 2020
Organisé par Interligne à Éghezée
Animé par Ali Goli

Magnifique découverte que ce stage d'enluminure. Si certaines personnes ont été décontenancées par le fait de travailler sur papier, Ali Goli nous en a donné l'explication : les enluminures persanes se couchent sur papier.
Le papier est fait main, ensuite les enlumineurs le teintent et seulement procèdent au placement de leur modèle.

Une très belle collection de personnages nous surprennent par leur finesse, leurs attitudes et les éléments décoratifs. Peu d'or, mais il y en a tout de même et quelle finesse dans les traits. Notre modèle choisi, il faut le reporter sur le papier coloré. Uniquement les contours et en très très fin. Ensuite, Ali nous propose, à chacune, de nous distribuer les couleurs adéquates, les plus proches des tons d’origine. La façon de poser la gouache, de reproduire les courbes, d’apprivoiser le côte à côte des différents tons nous a pris pas mal de temps.
Ce fut une première pour nous de travailler avec des gouaches de super qualité.

Ali nous a suivies, conseillées, aidées à chaque étape de notre progression.

 
 

Ensuite, il a fallu s'attaquer aux plis des étoffes ... balayer, balayer en finesse.
Point trop de traits, y placer de l'ombre, et accentuer certains plis ... et bien, heureusement Ali ne cessait de nous montrer, répéter la technique.

 
 

Travailler les écharpes, les ceintures, les turbans avec quelques fois de l'or et des ornementations nous a pris jusqu'au dimanche midi.

 

Juste reprendre des forces pour s’attaquer au visage … pas moins de sept manipulations différentes sont nécessaires, nous dit Ali … mais je vous ai réduit la technique. Ouf ! Mais que nenni … nous avons bénéficié de l’aide précieuse de notre formateur pour rectifier là des sourcils, ici un nez ou encore le dessin d’une bouche.

 

   
 
 

Le temps passe trop vite et nos œuvres sont quasi terminées. Nous pourrons les terminer chez nous.
De l'unanimité de toutes, ce fut une jolie bulle d'oxygène, un dépaysement car Ali nous a fait voyager, deux jours très intéressants et de belles découvertes. Je pense ne pas m'avancer en vous disant que nous avons pris beaucoup de plaisir à apprendre de notre formateur ses origines persanes et sa façon de nous la faire partager. Nous, on en redemande !


Geneviève 

Lire ...

Compte rendu

L'écriture "Sutterlinschriff"

En février 2020
Organisé par Calli en Gaume
Animé par Jeanine Sold

En février, "Calli en Gaume" a invité Jeanine Sold pour un week-end sur la "Sutterlinschriff". Après un bref aspect historique et l'observation de documents d'époque, nous avons ressorti notre équerre pour tracer des angles de 54° typique à l'anglaise.

La journée du samedi s'est déroulée avec l'apprentissage des minuscules et des majuscules. Dans l'après-midi, nous passons à l'étape de l'écriture circulaire : préparation du cercle de base en organisant l'alphabet dans les secteurs et de la spirale sur papier calque.

 

Le dimanche a débuté par un travail sur les arabesques que peut proposer l'écriture, le choix d'une majuscule sera reproduite sur une feuille de rhodoïd. Les trois disques sont superposés pour finaliser le travail. Merci à tous.

Fabienne

Lire ...

Compte rendu

Métamorphoses XI : Quelques cursives gothiques...

Les 14, 15 et 16 février 2020
Organisé par Interligne à l'abbaye de Maredsous
Animé par Laurent Rébéna

 

Aussitôt arrivés, aussitôt plongés d'un bond en arrière, en 1309, avec un document « Reconnaissances d'habitants de Bagnes » à l'abbaye de Saint-Maurice d'Agaune.
Découvrir le tracé des lettres, choisir l'instrument qui va répondre à nos attentes et après les explications et démonstrations de Laurent Rébéna, se lancer sur la feuille blanche.

 

Et si débutait avec le crayon, c’est une très bonne idée. Le crayon est un instrument très agréable et qui, de plus en plus, fait partie de notre panoplie de base.
Juste faire attention quand on le taille ...

De suite, la lisibilité n’apparait pas, mais avec de l’entraînement et les conseils de Laurent, nous nous essayons à la copie des pages des documents reçus. Les ligatures se cachent au détour des mots et rendent la lecture peu aisée.

 

Avec la documentation de Laurent, cela devient de plus en plus facile.
Après l'alphabet, viennent les mots, ensuite les phrases. L'aisance du tracé s'acquiert petit à petit. Jusqu'à changer d'instrument : de la plume sans réservoir au roseau et du crayon au pinceau, nos feuilles se noircissent de petites ou de grandes compositions. Attention la couleur n'est pas exclue. Les résultats seront différents d'un ton à l'autre, les pigments ne sont pas tous dociles.

Dimanche, certaines de nous continuerons dans la copie des textes, d'autres dans la variation des outils et toutes, nous allons nous donner des contraintes.

 

Changements de taille, allongement, engraissement, même à la plume fine ... tout cela sous les applaudissements nourris du groupe.

   

Encore un superbe week-end, mené de main de maître, et dans la convivialité.

Il ne manquait plus que de jouer avec les bouchons pour, peut-être avoir des résultats à se pâmer.

Écrire l'intitulé du devoir et se dire au revoir en espérant qu'en mai, le soleil donne et les tornades, Dennis cette fois, ne soient plus de la partie.
Merci à Laurent Rébéna pour tout ce qu'il nous apporte, merci à vous pour les échanges et les moments de fou-rires, entre les longues heures de travail.

Geneviève

Lire ...

Compte rendu

Métamorphoses XII, deuxième week-end

Les 7, 8 et 9 février 2020
Organisé par Interligne à l'abbaye de Maredret
Animé par Laurent Rébéna

Un deuxième week-end qui débute froidement et humidement, à l'abbaye de Maredret, en attendant la tempête CIARA.

Sur base de notre alphabet « inventé » lors du premier week-end, Laurent Rébéna nous demande d'engraisser nos caractères. Du roseau à l'abaisse-langue, nous procéderons par ordre.
Ligne par ligne nous tenterons du caricatural, de l'inclinaison naturelle, des hauteurs de plus en plus écrasées et nous nous efforcerons à tracer du « beau ».

Nous tirerons, modulerons, tracerons nos lettres dans tous les sens, mais attention, le tout doit rester cohérent !

Nous jouerons aussi sur les montantes et descendantes, nous coucherons nos lettres exagérément à droite et il faudra bien se rendre à l'évidence : certaines caractéristiques de notre alphabet vont disparaître ...
Et nos instruments consommeront beaucoup, beaucoup d'encre.

Le samedi fin d'après-midi sera le moment de la découverte des devoirs. Et là, de véritables chefs d'œuvres nous laissent sans voix, même si certaines vous diront que ce sont seulement des essais.


©Gérard D.


©Agnès R.

©Laurence R.


©Chantal C.

©Annie L.

©Irma Z.


©Sylvie D.

©Marie-Claire H.

©Geneviève E.

©Isabelle V.

©Geneviève B.

©Danièle B.

©Michèle H.

Repus de beau, nous abordons le dimanche avec la plume rédis.

Tout est permis : alphabet dirigé, dépassé, à la pression, avec ou sans imbrication, avec un seul ou plusieurs outils ... bref, notre inventivité est sollicitée d'autant plus après les démonstrations de Laurent.

Le dimanche s'achèvera très vite, trop vite, la tempête CIARA devenant de plus en plus menaçante au fil de l'après-midi.
Le temps de noter le devoir, d'emplir nos poches de plomb, de charger les voitures et c'est en coup de vent que nous nous sommes dits «à la prochaine».


Un tout grand merci à Laurent Rébéna qui nous force à nous dépasser.
Merci à vous toutes et tous pour ces beaux instants partagés, pour les petites attentions, les rires, les moments de sérieux (oui, il y en a !) et pour votre participation.
On se revoit en mai pour le dernier week-end.

Geneviève

Lire ...

Tous les comptes rendus

Déambulations typographiques