Bienvenue...

Éditorial

Editorial du 15 décembre 2021

Cette année s'achève et une autre est déjà prête à éclore.
Le 53e périodique est dans vos boîtes mail, il est bien lourd de projets pour 2022.
Pour débuter, vous y lirez les 3 compte-rendus des sessions Métamorphoses à l'abbaye de Maredsous et animé par Laurent Rébéna
 - le dernier week-end consacré à Métamorphoses, jeux de lettres
 - le premier week-end dédié à l'Art Déco et
 - le deuxième week-end voué aux Bâtardes Italiennes
Le compte-rendu des 3 stages animé par Elena Pellicoro sur le papier gaufré
Après vous vous essayerez à l'écriture Point-Tiret grâce aux explications de Annie Lernout et à ses illustrations.
Ensuite vous aurez de douces pensées pour une amie calligraphe, Chantal, qui s'en est allée.
Ce n'est pas terminé, vous admirerez les deux planches dans la rubrique "le fabuleux destin de l'écriture"
Et vous terminerez votre lecture en découvrant la lauréate du Grand Prix International de calligraphie de Westerlo : Christine Sarlet. Vous avez le choix, l'interview est en français et en néerlandais.
Un tout grand merci à Christine pour avoir répondu oui de suite à ma demande.

S'essayer à la calligraphie, l'enluminure, l'art nouveau, la neuland, les filigranes ou tout autre stage, vous en avez envie depuis longtemps, c'est le moment de penser à vous. Choisissez dans tous les stages et cours le cadeau que vous souhaiteriez que vos proches vous déposent avec leurs voeux.
Il y a un beau panel de toutes sortes, alors laissez-vous tenter!

Les stages qui étaient en attente ont maintenant une date.
De nouvelles propositions vous attendent :
- Métamorphoses XVI à l'abbaye de Maredsous, animé par Laurent Rébéna
- Un stage de 3 jours consacré aux Filigranes à l'abbaye de Maredret et animé par Benoît Furet

Permettez-moi de vous souhaiter une très belle fin d'année. Prenez soin de vous !

Geneviève

Lire ...

Comptes rendus

Tous les comptes rendus

Compte rendu

Métamorphoses XIV : les Bâtardes Italiennes,...

Métamorphoses XIV : les Bâtardes Italiennes,...

Les 19, 20 et 21 novembre 2021 à l'abbaye de Maredsous
Animé par Laurent Rébéna

Nous replongeons en 1559 … forts d’un premier dossier de 14 pages, Laurent Rébéna nous campe le déroulé de ce week-end. En juin nous avons apprivoisé l’écriture de Cresci, mais il manquait les ligatures.

Ce sera donc le fil conducteur de ces deux prochains jours. Dans le dossier, nous avons des exercices et du texte. 
Reprendre l'alphabet, se le mettre en main et on se lance.

Les premiers sont très soignés et les textes sont présentés par Cresci comme plus « rapides, plus dansants » contrairement à Léopardo Antonozzi qui, lui, est plus rigoureux.
Laurent Rébéna nous suggère de débuter nos essais au crayon, mine de rien cela nous donnera un rythme. Contrairement à ce que Cresci prétend, notre travail est loin d’être rapide. Il donne à ses lettres une souplesse, un moelleux agréable à tracer.
Nous tracerons donc nos alphabets avec un crayon 2B. 
Les lettres à lettres sont souvent moins cursives mais là, le souci est de recopier les alphabets.
Avant la deuxième démonstration, en vidéo sur le mur, Laurent nous dit que nous avons tendance à « faire » de la chancelière…pas tant dans les lettres que dans les espacements. Nous allons passer aux ligatures. Elles dépendent de notre amplitude, donc, recherches au crayon et puis tenter de réécrire la même chose avec une plume. Facile ? On apprend très vite que chaque ligature a des implications sur les lettres suivantes. Nous irons donc du simple au compliqué tout en essayant de respecter le rythme. Et ce n’est pas gagné d’avance !



Vous ai-je parlé des devoirs ? Véritablement de petits bijoux. Chacun d’entre nous devait écrire une formule ampoulée pour un autre participant.
Les « issismes » ont été bien appréciés.

© Annie L.
© Anne-Françoise B.
© Aude D. © Véronique D.
© Catherine C. © Bénédicte G.
© Frédéric B. © Geneviève B.
© Claudia C. © Geneviève E.
© Michèle H.
©Agnès R.
© Isabelle V. Dimanche, une nouvelle démonstration après avoir reconnu et traduit les pages de ligatures de Laurent. Les pleins et les déliés sont difficiles à apprivoiser. L’idéal serait que nous ayons tous le même papier et la même encre. Nous allons faire travailler nos plumes 0.75 et 0.50 … Attention, dans les deux cas, les traits doivent avoir les mêmes particularités.

Et devinez qui est venu nous rendre visite ? Un ami de Saint-Nicolas, il nous a distribué des friandises, il paraît que nous étions sages. À nous de trouver l’équilibre entre les mots, les phrases et penser à relever la main le moins souvent possible !
Et, oui, il y a un devoir … Et ce sera pour le début du mois d’avril.

Un tout grand merci à Laurent Rébéna pour ce deuxième week-end, il se murmure que nous pourrions tenir encore bien des années avec cette très belle écriture.
Merci au Père Ignace d’avoir bien voulu être l’intermédiaire entre Saint-Nicolas et nous. 
Une douce pensée pour le Frère Jacques qui s’en est allé …
Merci à vous toutes et tous pour ces moments de travail et de partage.
Au plaisir de vous revoir très bientôt pour de nouvelles aventures.

Geneviève

Lire ...

Compte rendu

Papiers gaufrés

Papiers gaufrés

Les 6 et 7 novembre 2021, les 10 et 11 novembre 2021 et les 13 et 14 novembre 2021 à Éghezée
Dans le cadre des Incontournables d’Interligne
Trois stages animés par Elena Pellicoro

Première visite d’Elena en Belgique pour une série de 3 stages consacré aux papiers gaufrés..
Elena Pellicoro nous a préparé pour toutes le matériel en prêt, les papiers découpés à bonne mesure, leporello et un superbe cadeau embossé.
Un dossier lourd de 34 pages vient compléter notre début de stage!
Tout est déposé sur les tables, dans le même ordre : il n’y a plus qu’à s’asseoir et à travailler après avoir écouté les instructions de notre formatrice.

Choisir une lettre à découper, la coller sur le support, première étape.
Pratiquer la découpe à main levée ou avec la règle, la coller sur la matrice.

Là, c’est une gymnastique du cerveau pour que notre lettre apparaisse à l’endroit et pas retournée. Attention au maniement du cutter, cela coupe … n’est-ce pas Elena ?

Les difficultés arrivent : endroit sur envers ?
De quel côté dois-je coller le support ?
Surtout ne pas arracher le papier !
Attention aux doigts ...

L'étape suivante : repousser le papier en s'aidant de la table lumineuse.
Et là, la magie opère.


Lorsque l’on découvre le résultat du papier repoussé, c’est impressionnant.

Il est possible de faire deux lettres superposées. Nous travaillerons sur papier clair pour commencer.

Nous pouvons interpréter nos propres lettres et même mêler les embossages.
Autant de possibilités que de sortes de papiers.
Des formes simples aux lettres concentriques, il n'y a que quelques découpes supplémentaires en cercle.
Des moments de casse-tête pour arriver à avoir le résultat voulu : les lettres en pyramides ...

Quand nous pensons maîtriser la technique, Elena nous propose de nous séparer de notre table lumineuse et nous donne les instructions pour repousser nos lettres sur du papier foncé.
Nous allons travaillé à l'aveugle.

Dans nos papiers, nous avons reçus un leporello carré, un leporello noir qui va nous servir de récapitulatif car nous allons y insérer tous nos essais.
Un cahier rectangulaire à recouvrir d'une couverture.

Choisir nos modèles pour ces deux carnets, les découper ... mais attention nous allons en réaliser les matrices recto et verso. Pour cela il nous faut tenir toutes nos petites pièces découpées.

Découper, découper et découper ...
Et tenir toutes les petites pièces découpées.
Des moments de patience et même de créations car il est possible de se dessiner son propre motif de couverture.

Et puis quand tout est en place, on passe à l'embossage, à l'aveugle, évidement!

Les papiers se parent de superbes motifs en positif, en négatif. 

Quelques réalisations d'Elena rien que pour nos yeux.
Et certaines qui osent des compositions d'un modèle avec un autre.
Elena nous montre ses réalisations, couleurs, gaufrage et or ...

Trois superbes stages, menés de main de maître par une bien agréable formatrice.
Tout le monde en redemande et Interligne a déjà invité Elena pour l'an prochain ou l'année suivante, selon son agenda.
Une belle découverte.
Merci à Elena d'avoir bien voulu venir en Belgique, il se murmure que la présidente de son fan-club faisait partie des participantes ...
Merci à vous toutes pour ces bons moments passés en votre compagnie, pour les nouvelles rencontres, les échanges et pour tout.
Vivement les dates pour de prochaines aventures avec Elena.



Geneviève

Lire ...

Compte rendu

Métamorphoses XV : Interprétation Art Déco

Métamorphoses XV : Interprétation Art Déco

Les 15, 16 et 17 octobre 2021
Organisé par Interligne à Maredsous
Animé par Laurent Rébéna

Oui, vous lisez bien, nous en sommes à notre quinzième formation et Laurent Rébéna nous propose des interprétations Art Déco.
C’est dans notre local à Maredsous que nous nous retrouvons, heureux de partager notre passion en bonne compagnie. 
Cr_2021_Art_Deco23

Laurent nous présente notre sujet illustré de superbes affiches, exemples dans de très beaux livres.
Le crayon fera partie de notre voyage lors de ce premier week-end. 

Cr_2021_Art_Deco1
Cr_2021_Art_Deco2

À nous de définir notre mot, ou phrase courte pour débuter. Nous avons un très beau dossier qui nous inspire. Notre mot, au départ doit être une suite de lettres. Ensuite, les lettres peuvent se croiser, se chevaucher …
Cr_2021_Art_Deco3Cr_2021_Art_Deco4

Cr_2021_Art_Deco5
Cr_2021_Art_Deco6

Cr_2021_Art_Deco7

Cr_2021_Art_Deco8 Cr_2021_Art_Deco9

Les premières tentatives sont lisibles, les suivantes moins … Il faut « orner » nos lettres pour en faire ressortir le meilleur et que la lecture puisse se faire sans soucis.

Cr_2021_Art_Deco10

 

Cr_2021_Art_Deco12

Cr_2021_Art_Deco17

Cr_2021_Art_Deco13 Cr_2021_Art_Deco11
Cr_2021_Art_Deco14 Ben non, ce n’est point facile. Ajuster ici un cercle, là une ligne plus marquée, ici un trait deviné ou même encore des « traits communs ne fut pas de tout repos. 
Nos plumes et encriers se sont reposés, mais nos mines de crayon fatiguaient en fin de week-end.

Cr_2021_Art_Deco15
Cr_2021_Art_Deco16 Cr_2021_Art_Deco18

Un devoir ? Bien sûr, quelle question ! 
Patience, essais et gommage feront le chemin avec nous jusqu’au deuxième week-end fin janvier 2022.

Cr_2021_Art_Deco2

Cr_2021_Art_Deco19
Cr_2021_Art_Deco21 Cr_2021_Art_Deco20
Cr_2021_Art_Deco22

Hâte d’admirer les réalisations !
Merci à vous tous pour ces deux jours, merci aux nouvelles personnes qui sont venues nous rejoindre.
Merci aussi à Laurent qui, avec tout le monde se réinvente à chaque fois suivant la direction et l’inspiration de tous.

 

Geneviève

Lire ...

Compte rendu

Métamorphoses XII , dernier week-end

Métamorphoses XII , dernier week-end

Les 24, 25 et 26 septembre 2021 à l'abbaye de Maredsous
Organisé par Interligne
Animé par Laurent Rébéna

Depuis février 2020 nous attendions de nous revoir pour clôturer ce très beau stage basé sur le « jeux de lettres », la création d’un alphabet personnel …
Et oui, c’est arrivé et c’était le week-end dernier. 
Maredsous, sous un début d’ambiance automnale nous attendait autant que nous, nous l’attendions.

Nos méninges ont chauffé et Laurent Rébéna, notre formateur, s’est adapté à notre graphie. 

Reprenons depuis le début, en partant d’un même alphabet, nous avons toutes et tous empruntés des directions différentes. Après un premier devoir qui parlait de carabouya, nous devions en réaliser un second qui lui parlait de cervelle trempée dans l’encrier … 
Nous avons admiré les devoirs ce week-end.

©Chantal C.

©Isabelle V.

Certains devoirs étaient terminés et d'autres en étaient toujours au niveau de nombreuses ébauches.
De très belles sources d'inspiration pour tout le monde.

©Irma Z.

©Gérard D.

©Michèle H.

©Annie L.

©Véronique D.

©Geneviève E.

©Marie-Claire H.


©Geneviève B.

 

Qu’il était loin le stage …
Reprendre notre alphabet de base,  se plier aux consignes, tailler nos crayons et jouer avec les contre- formes. Faire chauffer nos gommes et chercher, tester, effacer.
Accentuer nos courbes, redresser nos droites et toujours penchés sur nos travaux, cent fois recommencer.

Au crayon, écrire une phrase, imbriquer les lettres les unes dans les autres horizontalement, ensuite verticalement. Écrire en grand, en petit, changer d’instrument, de façon de tracer.
S'essayer à la plume palette, à l'abaisse-langue ou encore au morceau de carton.
Sortir un mot et cerner nos lettres, noircir certaines zones et là, plus d’une se sont perdues. Merci au crayon de couleur pour repérer notre mot !

Se lancer des contraintes, rester de longues minutes à trouver une issue car nous étions dans un cul-de-sac. Regarder ses projets en se demandant bien s’il est encore possible d’aller plus loin ou alors si notre travail est abouti.

Être contente d'un résultat, d'une proposition de Laurent Rébéna et s'engager dans de longues recherches. Demander à son voisin s'il comprend notre "mot".
La question qui est revenue le plus souvent :
- Tu sais lire ?
Certains ont murmuré que même Titivilus ne s'est pas montré.
Tout cela dans une bonne ambiance de retrouvailles dans un lieu qui nous est cher, l'abbaye de Maredsous.

Tout le monde a triomphé de ce week-end, Laurent en premier qui, à chaque participant, a donné des pistes, s’est réinventé sur chaque travail.
Il nous restera à travailler, retravailler nos lettres pour en tirer "notre" alphabet personnel.
Gageons que bientôt nous verrons apparaître des compositions, certainement pas faciles à lire,
mais oh combien retravaillées.
Bravo !

Avant de ranger nos feuilles la prudence nous a soufflé de noter la traduction sous certains travaux.
Merci à tout le monde d’avoir cru que ce week-end aurait lieu.
Merci à Laurent à qui personne n’a facilité le travail et merci pour tout.

Nous avons sué, nous avons gravi de nombreuses embûches mais nous avons tous franchi l’arrivée.
Vivement le prochain Métamorphoses !

Geneviève

Lire ...

Compte rendu

Le pinceau sec

Le pinceau sec

Les 13, 14 et 15 août 2021 à Éghezée, dans le cadre des Incontournables d'Interligne
Animé par Loredana Zega

Stage oh combien attendu avec beaucoup de questions !
Nous allons travailler avec le pinceau sec ? Quel pinceau dois-je amener, j’en ai une kyrielle ?
Va-t-on écrire en grand … voici une série d’interrogations auxquelles Loredana Zega donnera des réponses claires et précises.
Loredana, pour débuter essayera les pinceaux de tout le monde. Et ce n’est pas le pinceau le plus onéreux qui fera l’affaire durant ces trois jours.

Ensuite vient la préparation de la gouache, une seule goutte, pas deux ! Bien mélanger avec un vieux pinceau dur et nous voilà prêts à affronter notre feuille blanche.
Une démonstration pour nous aider à charger notre pinceau, à trouver la bonne consistance, la bonne couleur, celle qui va nous plaire.
Puis tenter de reproduire les traits « exercices » de Loredana. Pourquoi notre pinceau ne nous obéit-il pas comme à notre formatrice ? Quand on pense tenir le trait, on le recommence, encore et encore et si nous n’y arrivons pas, Loredana nous guide notre main. Juste reproduire le trait pour avoir le même résultat que sur la feuille du dossier … c’est pas gagné !

Se chauffer la main avec une écriture de notre choix. Une gothique, une chancelière, une onciale … de quoi être à l’aise.
Quand on pense dompter le pinceau, Loredana nous propose de dessiner une plume. Et on repart pour des kilomètres de lignes. Quelques esquisses de l’écriture flamme de Loredana se dévoilent peu à peu. Et le premier jour est passé …
Cr_2021_Pinceau_sec7

Le lendemain, on se remémore les directives de la veille en ce qui concerne la gouache, le maniement du pinceau et l’échauffement du poignet. 
Démonstration de l’écriture flamme : facile, que nenni ! Courage, on va bientôt passer aux compositions. Ce sera pour notre dernier jour.

Tenter un pivot dans la remontée du pinceau et débuter les belles compositions.
Replonger, le troisième jour dans notre atelier profond des couleurs pour tenter de trouver la bonne harmonie entre support et gouache.

Superpositions de lettres, ajouts de traits de crayons, d’éclaboussures de gouache. 
Écriture en cercle, en pavé, le tout sous la guidance de Loredana.
De superbes travaux jonchent nos bureaux, c’est certain, il faut que Loredana revienne l’an prochain !
Et elle a dit oui !

Trois jours sous l’apprentissage d’une nouvelle écriture, d’une découverte du pinceau et des essais de couleurs.

Un énorme merci à Loredana pour sa gentillesse, son humilité, sa patience et la transmission de son savoir. On en redemande !
Merci à vous tous pour avoir participé à cette nouvelle approche de la calligraphie, à vos partages, vos fou-rires.
Merci aussi à Loredana d’avoir écrit sur le mur de notre local. Ce fut un moment époustoufflant !

Merci l’Artiste !

Geneviève

Lire ...

Compte rendu

La Fondamentale

Les 9, 10 et 11 août 2021 à Éghezée, dans le cadre des Incontournables d'Interligne
Animé par Loredana Zega

L’écriture ‘Fondamentale’ de Johnston puise ses origines dans l’écriture carolingienne et plus particulièrement à partir du Psautier de Ramsey. 
Psautier enluminé réalisé entre 1300 et 1310 à l’Abbaye de Ramsey en Angleterre. 
Il a été offert par le cellérier (moine responsable des finances de l'abbaye) Guillaume de Grafham à l'abbé de Ramsey, Jean de Sawtry, et décrit également au folio 9v la fondation de l'abbaye trois siècles plus tôt par saint Oswald, en images. 
Au 20e S. Edward Johnston, calligraphe et créateur de caractères, à partir des textes, veut en faire un modèle pédagogique.
Elle est couramment proposée aux débutants aussi bien en Angleterre qu’en Amérique.
Cette graphie est relativement simple à acquérir, quoiqu’elle soit très bien structurée, elle nécessite une maîtrise des proportions et de l’interlignage.
Elle est lisible et moderne.

Loredana Zega proposait ce stage aux débutants et intermédiaires.
Découverte des lettres minuscules dans une démonstration au large pinceau. Nous avons reçu des explications claires et astucieuses pour former nos traits.

Après les lettres seules, viennent les mots courts … choisis en fonction de notre aptitude à préférer telle ou telle lettre. Quand peu à peu le tracé se fait plus sûr, il faut penser aux espaces entre les lettres. Tout cela sous les conseils avisés de notre formatrice qui distribue généreusement ses nombreux conseils et aide chaque participant à progresser, n'hésitant pas de guider la main de chacun pour faire comprendre le bon geste.

Ensuite, nous devons choisir une courte citation et la centrer sur notre « beau » papier. Les astuces, recommandations de notre formatrice nous sont d’une très grande utilité pour que le projet soit réussi.
Ah oui, Loredana nous a fait travailler à la gouache tout le temps.

Et les résultats sont très encourageants. De très jolies réalisations s’alignent sur les tables.

Merci à Loredana pour sa patience, son enseignement. 
Merci à vous tous pour votre participation. Félicitations à ceux qui ont tenté un premier stage, en l’occurrence celui-ci.
Et vivement l’an prochain, Loredana a promis de revenir.

Geneviève

Lire ...

Compte rendu

Calligraphie : mineures, majeures et...

Du 5 juillet au 9 juillet 2021
Un stage animé par Geneviève Ensch et Isabelle Vernier

Ne pouvant accueillir un public nombreux comme les autres années, l'AKDT a dû se réinventer cet été en délocalisant les stages. Grâce à la confiance que chaque participant nous a accordée et a accordé à l'Académie d'été, le stage a pu avoir lieu et c'est la Bibliothèque de Libramont qui nous a accueillies, Geneviève Ensch et moi-même, Isabelle Vernier.
Tout a été mis en place pour que le stage se déroule au mieux. La bibliothèque a organisé une exposition centrée sur la calligraphie, a mis à disposition un choix considérable d'ouvrages en lien avec le stage et a organisé d'intéressants moments d'échanges.
Avec un public formé d'anciennes mais aussi de nombreuses nouvelles personnes, cinq belles journées se sont écoulées le long des méandres de la ronde historique et de tissages nuancés. Techniques, recherches et audace dans un silence tantôt religieux, tantôt complice ont guidé chacune vers des créations personnelles et originales dont les quelques photos ci-dessous vous sont témoin.

 

Dans cette époque mouvementée, l'équipe de l'AKDT composée de Daniel Magnan, Justine Verlaine et François Liénard ont fait preuve d'une énergie généreuse à travers cette nouvelle approche. Si le défi était de taille, le résultat est magnifique.

Isabelle

   

Lire ...

Compte rendu

Estrangelo et composition

Dans le cadre des Incontournables d'Interligne à Éghezée, les 14, 15 et 16 juillet 2021
Animé par Geneviève Ensch

Étrange, étrange que cette écriture estrangelo …
Etymologiquement, estrangelo se traduit en grec : ce qui est arrondi. Cette écriture est la forme la plus ancienne de l’alphabet syriaque. Alphabet qui se situe entre l’araméen et l’arabe.
S’il est issu effectivement du premier, il a de surcroît suggéré le deuxième.

On compte trois types d’écritures dans le syriaque : l’estrangelo, le serto et le madnhoyo.
Cette graphie s’écrit de droite à gauche.
C’est une écriture cursive, certaines lettres sont rattachées les unes aux autres. L’alphabet est composé de 22 lettres. Elles sont, en principe toutes des consonnes et les autres petits signes utilisés seraient des indications de voyelles.
L’estrangelo n’est presque plus pratiquée de nos jours.
Geneviève Ensch, après nous avoir alléché sur le programme de ces trois jours, distribue un extrait d’un texte en estrangelo.

Nous allons plus privilégier le signe et nous allons travailler de gauche à droite.
À nous de nous approprier les signes, des séquences qui nous plaisent et de les travailler.

Geneviève nous donne des consignes sur les instruments à utiliser, cela va de la pipette à l’abaisse-langue en passant par la plume palette, le crayon de papier, celui de couleurs, la plume fine ….

Nous avons utilisé pas mal d’encre et testé la vitesse de coagulation du brou de noix sur certaines de nos feuilles et quand le papier fuse, cela peut donner des signes qui peuvent s'interpréter de bien des façons.
©A.G. ©V.T.
Trois jours intensifs sous une pluie diluvienne qui saccageait nombre de régions dans notre belle Belgique. Au fur et à mesure, Geneviève nous prodigue ses conseils avisés et nous donne des indications pour créer notre livre relié qui clôturera notre stage. ©D.L.
©B.M. ©G.B.
©M.D. ©S.W.
©B.G.

                                                                                   ©V.D.
Merci à toutes les participantes. Nous avons pensé aux absentes pour cause de cave inondée.
Merci à Geneviève Ensch pour ce superbe stage. À quand trois jours sur d’autres thèmes ?
                                                                                                                                        Geneviève

Lire ...

Compte rendu

Métamorphoses XIV : les Bâtardes Italiennes,...

Les 18, 19 et 20 juin 2021 à l’abbaye de Maredsous
Animé par Laurent Rébéna

Faisons un bond en arrière … en un éclair retrouvons-nous au milieu de 16e siècle. Imaginons-nous à Rome … pourquoi pas à un cours d’écriture avec Giovanni Francesco Cresci.
Nous avons choisi G.F. Cresci car, depuis peu, il a été nommé Calligraphe "scriptor latinus" de la Bibliothèque Vaticane. Il a aussi obtenu la nomination d’auteur de la Chapelle Sixtine avec le motu proprio de Pie IV le 25 mars, après avoir remplacé l'écrivain Jean Scobedo.
Il est connu pour sa rivalité avec Giovanbattista Palatino en raison des différences que les deux calligraphes ont en termes de manière de construire des lettres: Palatino croit fermement à la construction géométrique contrairement à Cresci qui exécute les techniques des anciens Romains à main levée, recommandant toujours la pratique de la ligne et qui considére la construction géométrique de G. Palatino comme "fausses normes".
Avec comme modèles, les pages de son livre de « 'il perfetto Scrittore » publié en 1569, nous taillons nos plumes et … revenons à l’abbaye de Maredsous …

Contrairement à Cresci, nous n’utiliserons pas d’encre avec du sulfate de fer, mais bien notre brou de noix.

Facile ? Et bien non ! Il nous faudra quelques temps pour maîtriser le geste, la remontée de la plume et la fluidité de notre encre.

Pas de plume taillée, juste une plume de ronde et notre porte-plume habituel.
Après quelques mois sans stages, très vite nous nous remettons dans le bain et nous traçons nos portées, nous trempons la plume et nous reproduisons les modèles de cette très belle graphie …

Vous ai-je parlé de la goutte ? C’est tout un travail pour que ce début de trait ressemble à une goutte et pas à un pâté …


Laurent, en formateur … nous distille conseils après conseils pour arriver samedi soir à pouvoir écrire une phrase, un mot, une citation dans l’esprit de Cresci.

Dimanche, relevés d’une soirée pluie, éclairs et foudre nous sommes à nouveau attablés, consciencieux pour tracer nos phrases, soit en capitales, soit en petite citation.
Un texte court, long assez pour composer.

Il nous est permis de rajouter des arabesques, d’orner nos lettres avec panache, d’adoucir les courbes, de dérouler les formes …
Nous allons débuter nos essais de compo avec le crayon. Du modèle neutre, nous devrons passer aux variantes et puis à l’intégration des capitales.
Et oui, les bonnes habitudes reprennent et on l’attendait, il y a un devoir. 
Nous nous reverrons en novembre.
Quel plaisir ce fut de vous revoir, de partager, d’écrire ensemble, de passer de belles soirées en fous-rire et de se retrouver dans l’ambiance de l’abbaye. 
Merci à vous tous ! Bonnes vacances et bon devoir !

Geneviève

Lire ...

Tous les comptes rendus

Déambulations typographiques